Accès rapide

Devenir membre

En devenant membre, vous pourrez créer plusieurs projets, et les sauvegarder en ligne.

Créer un compte

Statistique

159 membres inscrits

520 projets crées

13 fois recommandé

Recommander e-COMM

Aidez nous à populariser COMM et e-COMM, en invitant vos relations.

Envoyer des invitations

Notation COMM

La notation CoMM est une notation d'arbre de tâche permettant la description de l'interaction Collaborative et MultiModale.

Concepts généraux

Un arbre de tâche COMM possède une tâche racine qui est généralement "Utiliser l'application". Cette tâche racine est ensuite raffiné en sous-tâche.

Tache utiliser application

Une tâche COMM possède plusieurs propriétés qui sont détaillés par la suite : nom, type, multiplicité, niveau d'abstraction, précondition, effet, ainsi que le nombre d'utilisateur requis.

De plus, une tâche COMM peut être associé à d'autre concepts tels les rôles métiers, un rôle interactif, des contextes, et un dispositif physique d'interaction.

Enfin, pour un niveau d'arborescence donnée, les tâches sont relié entre elles par l'intermédiaire de relation logique et temporelle décrite par l'intermédiaire d'opérateur.

Détail d'un tâche

Nom de la tâche

Une tâche COMM possède un nom qui corespond à la tâche à effectuer. Ce nom doit commencer par un verbe. Il décrit l'action à réaliser par le(s) utilsateur(s) ou le système qui réalise(nt) la tâche. Par exemple, une tâche qui consite à créer un document, pourra s'appeler "Créer un document".

Type de la tâche

Une tâche COMM possède un type parmi les huits proposé par la notation. Ces types de tâches décrivent si la direction de la tâche (système vers utisateur, utilisateurs vers système) ainsi que le nombre d'utilisateur. De notre point de vue, nous considérons que le système forme un tout, quelque soit les plateformes sur les quels il s'exécutent.

Les huits types de tâches que la notation COMM définit sont :

  • Tâche de calcul : le système effectue un traitement. aucun feedback n'est présenté sur la nature des calculs
  • Tâche de présentation : le système présente des informations aux utilisateurs sous une forme quelconque
  • Tâche mentale : un utilisateur n'interagit pas avec le système. Il reflechit.
  • Tâche d'action : un action que fait l'utilisateur sur les système. Aucun feedback n'est prévu.
  • Tâche d'interaction : une interaction entre l'utilisateur et le système. Peut être raffiner par une séquence de tâche de présentation et d'action.
  • Tâche de coordination : plusieurs utilisateurs se concerte sans l'appuie du système.
  • Tâche d'action de groupe : une action que font plusieurs utilisateurs sur le système. Aucun feedback n'est prévu.
  • Tâche d'interaction de groupe : une interaction entre plusieurs utilisateurs et le système. Peut être raffiner par une séquence de tâche de présentation, d'action de groupe, et d'action et d'interaction individuelle.

A l'exeption des tâches mentales, de calcul et de coordination, les autres tâches peuvent devenir des tâches modales si ont décrit explicitement sur quel dispositifs d'interaction a lieu la tâche, et si le nom de la tâche corespond à une primitive d'utilisation de ce disposif.

Multiplicité

La multiplicité est décrit en fonction de sa nature séquentielle ()ou parrallèle() et du nombre de fois ou elle peut être réalisé pour une instance donnée de sa tâche mère parmi les suivantes :

  • exactement 1 fois (1 ou '')
  • au plus 1 fois (1*)
  • au moins 1 fois (1+)
  • exactement N fois (N)
  • au plus N fois (N*)
  • au moins N fois (N+)
  • entre N et M fois (N..M)
  • un nombre quelconque de fois (*)

M et N doivent être précisé lorsque c'est néccéssaires.

Niveau d'abstraction

Une tâche peut être abstraite et symboliser par un nuage() ou concrète et symboliser par un rectangle().

Précondition

Si une précondition est associé à une tâche, alors elle doit être remplit pour que la tâche puisse être réaliser.

Effet

Bien que nous prevoyons explicitement des tâches de présentation pour le système, il peut être commode de décrire l'effet d'une tâche directement.

Nombre d'utilisateur ()

Certaine tâche peuvent requérir la présence de plusieurs utilisateurs pour être réalisable.

Concept associé aux tâches

Rôles métiers ()

Une tâche peut requierir des utilisateurs spécifique pour être réalisé. Les rôles métiers sont la pour décrire la division du travail entre des catégorie d'utilisateurs définit lors de la conception.

Rôles interactifs

Lorsque l'on souhaite décrire des interactions collaboratifs, il n'est toujours possible d'associer des rôles métiers aux utilisateurs. Néanmoins, il peut être utile de relier la réalisation plusieurs tâches à un seul utilisateur même si elle sont eloigné dans l'arbre de tâche. On utilise alors un rôle interactif. Le rôle interactif est associé à un utilisateur, lorsqu'il réalise une tâche qui est associé ce rôle. L'utilisateur est considérer comme jouant ce rôle jusqu'a ce que la tâche collaborative soit terminer.

Contextes ()

La notation COMM permet de définir textuellement des contextes et de les associés aux tâches. Aucune préconisation n'est fait quand à leur utilisation.

Operateurs entres les tâches

Opérateurs CTT

La notation COMM reprend l'ensemble des opérateurs de la notation CTT pour décrire les relations logique et temporelle entre tâches. Une relation dont l'opérateur n'est pas encore définit est dites inconnu, et est marqué d'un point d'interrogation.

Activation (), Choix (), Concurence (), Activation avec passage d'information (), Concurence avec echange d'information (), Desactivation (), Ordre quelconque (), Suspendre - reprendre (), Inconnu (),

Opérateurs de Allen

La notation COMM propose d'utiliser également les opérateurs basé sur les relations temporelles de Allen, afin de completer les opérateurs CTT. De par leur nature précise, il sont peu utilisable à haut niveau d'abstraction dans l'arbre de tâche, et nous réservons leur usage à la description de la partie concrète de l'interaction. Il permettent en effet de décrire la continuité d'interaction entre plusieurs tâches aussi bien que la fusion multimodale de l'interaction.

A avant B (), A pendant B (), A égal à B (), A terminant B (), A rencontre B (), A revouvrant B (), A commençant B (), B avant A (), B pendant A (), B terminant A (), B rencontre A (), B revouvrant A (), B commençant A (),

Editeur e-COMM

Parce qu'une notation sans outils est très difficile à utiliser, nous avons developper un éditeur pour la notation e-COMM

Présentation de e-COMM

Contactez nous
 
Membre ? connectez-vous

Identifiant

Mot de passe